Rechercher
  • lesfillesdufeu

L'hiver arrive...

Si l'automne pour les Abeilles se poursuit (les apports de pollen se réduisant et les reines restreignant fortement leur ponte), pour l'apiculteur, il s'agit de veiller au futur hivernage des colonies.

Pour cela, il aura géré le déparasitage (lutte contre Varroa), complété le nourrissement des colonies (nourrissement à l'aide de sirop à base de 30% d'eau et 70% de sucres environ), contrôlé la bonne installation des ruches... et il aura pensé à réduire les entrées, en l'occurrence à l'aide de petits tasseaux de bois!

Même si les Abeilles réduisent d'elles-mêmes les entrées au niveau de la planche d'envol à l'aide de leur Propolis, il est parfois bon de leur donner un 'petit coup de main'.

Cette réduction des entrées permet aux Abeilles :

  • de mieux réguler la température interne de la ruche

  • mais aussi de les aider à se défendre face aux prédateurs (notamment Vespa velutina, le fameux Frelon asiatique)

  • et d'éviter les squatts de quelques indésirables (Mulots et Souris adorent passer l'hiver dans les ruches ; si les Abeilles ne les tuent pas par leurs piqûres, ils nichent et défèquent au sein même de la colonie, et en consomment cire et pollen...).

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Oui, qu'est-ce que le miel? Bien sûr, cette réponse facile de le définir par ses composantes. Mais ne serait-il pas possible d'en envisager une dimension plus naturelle, une conception plus organique,

Ne me demandez pas qui je suis et ne me dites pas de rester le même : c'est une morale d'état civil ; elle régit nos papiers. Qu'elle nous laisse libres quand il s'agit d'écrire.

L'alvéole c'est cet hexagone de cire : l'unité de base de la ruche. La cire, sécrétée par le corps de l'Abeille via des glandes abdominales, est façonnée par les ouvrières selon les besoins de la ruch

contact

lesfillesdufeu@laposte.net

Tél: 06 76 05 60 54
Pierre Moreau 34 rue du Val 07270 EMPURANY